Découvrir Berlin: Tacheles!

Ma première déception berlinoise.

 

Alors le Tacheles, c’est quoi? Début 90’s, des artistes commencent à squatter cet immeuble délabré. Et cela devient la référence de la scène alternative berlinoise dans les années qui suivent. Et surtout le symbole de la scène off!

En y allant, je me suis doutée qu’une masse de touristes doit s’y trouver. Mais je ne m’attendais pas à ça. Très peu d’artistes présent, uniquement que des créateurs de bijoux. Je m’attendais à voir des peintres, des sculpteurs, etc. Mais que neni.
J’aurais pu me lancer à l’assaut des escaliers et visiter le bâtiment, mais j’étais tellement déçue que j’ai passé mon chemin.

Au moins, je peux dire que j’ai vu le Tacheles 😀

Breaking news: Le Tacheles a fermé ses portes en septembre. Les artistes ont été priés de quitter les lieux à l’issu de plusieurs rebondissements médiatiques et juridiques. Le Tacheles était le symbole de la culture alternative qui a donné à Berlin ses lettres de noblesses. Certains ont crié au scandale en dénonçant la mort de l’expression culturelle alternative. En fermant le Tacheles c’est un peu comme si on privait de Berlin d’un de ces symboles de la scène off le plus fort. Vous imaginez Paris sans la Tour Eiffel vous? Pour d’autres, le Tacheles avait perdu son aura, et était devenu une simple attraction touristique parmi tant d’autres. Son temps était venu de fermer ses portes pour de nouvelles aventures. La nouvelle aventure du Tacheles est fortement liée aux intérêts économiques de son propriétaire, une banque, pour qui le Tacheles était devenu trop cher. Un peu comme le boulet qu’on traine et qu’on met 15 plombes à s’en débarrasser. Clap de fin donné en 2012 pour le Tacheles!

Personnellement je ne me fais pas de soucis pour la vie culturelle berlinoise. Les artistes avaient déserté le bâtiment depuis belle lurette. La fermeture du Tacheles est un exemple majeur des changements que connait la ville depuis quelques années déjà. Forte de son succès, Berlin se transforme et attire de plus en plus d’investisseurs internationaux peu soucieux de la vie culturelle de la ville. Obligeant les artistes ou lieux culturels à déménager. Un autre exemple est la fermeture prévue du strandbar YAAM en 2013 qui avait posé ses valises au bout de l’East Side Gallery et animait la vie berlinoise dès l’arrivée des beaux jours. Affaire à suivre!

Blogueusement votre,
J.

Publicités

2 réflexions sur “Découvrir Berlin: Tacheles!

  1. Moi je dis ça vaut quand même le coup d’être vu ^^. Puis justement tu as pu t’y faire ton opinion, sans y avoir été tu n’aurais point su!

    • C’est pas faux. Mais comme je m’étais faite une idée assez précise du lieu, j’ai été déçue de voir de quoi il en retourne pour de vrai. Mais comme tu dis, ça vaut quand même le coup d’être vu ^^ Tu sauras à quoi t’en tenir pour fin novembre :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s